Le Monde selon Modi

Après « Le monde selon Xi Jinping », Sophie Lepault réalise pour Arte le portrait de Narendra Modi, nationaliste hindou parvenu à la tête de la plus grande et la plus mystérieuse démocratie du monde : L’Inde

Quelles sont les conséquences politiques, géopolitiques et sociales de son arrivée au pouvoir ?
/
After the documentary « The world according to Xi Jinping », Sophie Lepault directs for Arte the portrait of Narendra Modi, a Hindu nationalist who became the head of the biggest and most mysterious democracy in the world: India

What are the political, geopolitical and social consequences of his coming to power?

Le monde selon Modi en VOD à partir du 2 Mars 2021 sur Arte.tv

https://www.arte.tv/fr/videos/091090-000-A/la-nouvelle-puissance-indienne-le-monde-selon-modi/

Jamais l’Inde n’avait été aussi puissante sur la scène internationale. Jamais non plus « la plus grande démocratie du monde », selon un cliché toujours en vigueur, n’avait mis en œuvre une politique aussi ouvertement nationaliste, pro-religion (en l’occurrence l’hindouisme) et autoritaire que celle du Premier ministre Narendra Modi, chef de file du BJP (Bharatiya Janata Party, nationaliste hindou).

Triomphalement réélu en mai 2019, après avoir succédé en 2014 aux soixante ans de règne de la dynastie des Nehru-Gandhi, il a méthodiquement bâti un pouvoir qu’il ne cesse de renforcer, avec une double revanche à prendre sur l’histoire : restaurer ce qu’il présente comme la pureté originelle de l’Inde d’avant les invasions mogholes et britanniques, et lui conférer une place centrale dans l’ordre international. Selon lui, « le XXIe siècle sera le siècle de l’Inde », forte de son 1,3 milliard d’habitants − dont près de 15 % de confession musulmane, que son fidèle et sulfureux second, le ministre de l’Intérieur Amit Shah, n’hésite pas à qualifier de « termites »… (source arte.tv)



©Arte / Un Film A La Patte (2021)